Le web-documentaire : une évolution connectée et interactive du reportage.

Categorie : Tendances, Rédaction

Cette forme de narration connectée est doucement en train de révolutionner le journalisme. Décodage.

Qu'est-ce qu'un web documentaire ?

Aujourd’hui, le web-documentaire est encore un ovni et cherche sa définition. Ce qui est sûr, c’est qu’il attire, passionne et  crée le débat. En quelque sorte, le web-documentaire est une version online, connectée et interactive d’un reportage classique que l’on peut voir à la télévision. En utilisant les fonctionnalités du web, le reportage prend alors une toute autre dimension. Le spectateur peut ainsi intervenir, faire des choix, stopper l’histoire, bifurquer, approfondir la présentation d’un personnage, etc. Ainsi, chacun lit une histoire différente, en créant une version personnalisée. Le web-documentaire permet un engagement personnel et rapproche l’auteur de son public.

 

 

 

 

Autres exemples

L'importance du sujet, de l'écriture et des contenus présentés

Le but d’un web-documentaire est de raconter une histoire. L’auteur, le sujet et la manière dont il est traité sont des éléments essentiels à la réussite du projet. Si le sujet n’intéresse pas, si la narration est pauvre ou si les contenus ne sont pas bien réalisés, vous passerez à côté du succès. 

Avec le web-documentaire, tout est possible car ce support offre une très grande liberté éditoriale. Il ne s’agit plus simplement de rédiger un article ou réaliser un film. L’auteur prend alors un rôle de Story Architect en pensant à la manière de narrer son histoire et aux différents supports possibles de diffusion. 

Le web-documentaire fait donc appel à des multiples compétences : écriture, photographie, réalisation, graphisme, sound design, développement web, etc.

Penser cross media en adaptant la narration aux supports

L’objectif à atteindre est de proposer les meilleures narrations possibles par rapport aux supports de diffusion. Par exemple, des formats courts pour le web, un format long pour la télé, des micro-formats pour les réseaux sociaux, un format audio pour la radio, un article pour la presse. Le web-documentaire nous pousse à voir plus large et à penser cross-média. 

Le web-documentaire peut dans certains cas devenir le prolongement du reportage classique télévisuel, en permettant au spectateur de continuer la narration de manière différente et de découvrir de nouveaux contenus.

Il est certain que le web-documentaire ne laisse pas indifférent, particulièrement en France, aux Etats-Unis ou au Canada, où les projets se multiplient. Ce secteur se cherche encore que ce soit au niveau des financements ou des moyens de diffusion. Les marques s’intéressent également à cette nouvelle manière de créer et diffuser du contenu. A l’heure où le contenu sur Internet devient un enjeu important, le web-documentaire semble trouver sa place. 

Les meilleures exemples selon CROSS Agency:

Raphaelle, 20-02-13 10:00:
Au delà des différents supports de visualisation, c'est aussi construire le fil narratif qui devient coton avec le web docu.
Je me permets de vous renvoyer sur ce très bon article sur la non-linéarité
http://florentmaurin.com/?p=71
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire

*





*
*